L’OSTÉOPATHIE

L'ostéopathie d'hier à aujourd'hui

 

L'ostéopathie est souvent méconnue ou mal connue. Nous vous proposons un retour sur les origines de cette branche de la médecine et de son implantation en Europe et en France.

La profession d'ostéopathe fut fondée aux États Unis en 1874 par un médecin pasteur, le docteur Andrew Taylor Still qui voulait proposer une alternative à la médecine de l'époque, médecine héroïque, très aléatoire (saignée, utilisation de mercure et de chlore, de whisky, ...).

Très rapidement, ses résultats se firent connaître et attirèrent de nombreuses personnes qui venaient se faire traiter et/ou étudier dans la première clinique et école d'ostéopathie créée en 1892.
Dès 1898, la profession est considérée comme profession de santé (Ndlr état Unis). L'intégration va continuer jusque dans les années 1970, date à laquelle tous les états d'Amérique auront légiféré pour accorder aux ostéopathes le titre de médecins, intégrant ainsi le monde de la santé au même titre que les chirurgiens ou les médecins "classiques".

En Europe, l'ostéopathie va d'abord parvenir en Angleterre en 1902, grâce à un médecin anglais formé à l'ostéopathie par le docteur Still. La première école ouvrira dès 1917. La profession va gagner le reste de l'Europe, sous l'influence des ostéopathes anglais mais aussi américains, à partir de la seconde guerre mondiale.

En France, l'ostéopathie a été reconnue par une loi en 2002 dont le décret d'application n'est paru qu'en 2005. Cette législation devait permettre de faire le tri dans les plus de 70 centres de formation (seulement 8 en Angleterre) et éviter que n'importe qui puisse user du titre d'ostéopathe.
Malheureusement, celle-ci n'a pas été assez rigoureuse, les 11 établissements de formation initialement prévus sont aujourd'hui 47 et les 5000 heures d'étude (6 ans) anciennement nécessaires à l'obtention du titre d'ostéopathe (D.O.) ont été revu à la baisse, soit à 2660 heures (3 ans), alors que l'OMS en recommande 4300 (5 ans).

Depuis 2008, il existe donc des ostéopathes n'ayant qu'une formation ostéo-musculaire (squelette et muscle), omettant la sphère viscérale et neurologique. L'Homme ne peut se résumer en une somme d'articulations et de muscles... soyez donc vigilants!
Source

Traitement d'épaule

L'ostéopathie et vous ?

 

Sportifs

Texte en cour de rédaction 

 

Nourissons

Texte en cour de rédaction 

 

Femmes enceintes

Texte en cour de rédaction 

 

Adolescents

Texte en cour de rédaction 

 

Adultes

Texte en cour de rédaction 

 

Seniors

Texte en cour de rédaction